Réservé aux abonnés

Une Saint-Valentin qui pue du bec

Le café du 1er Août a trouvé une manière originale et décalée de passer la fête des amoureux.
12 févr. 2017, 23:44 / Màj. le 13 févr. 2017 à 00:01
Muraz le, 11 fév.2017 : Le staff du restaurent 1er aout présente le menu " pue du bec" pour la St.Valentin .©Sacha Bittel/Le Nouvelliste

Des endives au roquefort accompagnées de pain à l’ail, des spaghettis au pesto relevé et un gâteau au gros sel. A première vue, personne ne devrait être confronté à un tel menu ce mardi à l’occasion de la Saint-Valentin. A moins qu’une rupture ou un divorce ne figure à l’ordre du jour de la soirée. Pourtant, il sera possible de «déguster» les aliments évoqués ci-dessus mardi soir au café du 1er Août à Sierre. Vu que l’on ne recule devant rien, nous nous sommes sacrifiés avec un peu d’avance pour tester cet attentat gastronomique. Précision utile d’emblée, Madame a poliment décliné l’...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois