Un Valaisan gazé dans son camping-car en France

Un Valaisan a été cambriolé dans son sommeil alors qu’il avait stationné son camping-car sur une aire d’autoroute dans le sud de la France. Il soupçonne les voleurs d’avoir usé d’un gaz soporifique, une tendance qui s’inscrirait à la hausse.

16 juin 2016, 17:20
/ Màj. le 17 juin 2016 à 06:30
Thierry Boillat devant son camping-car.

Dans la nuit du 14 au 15 mai dernier, alors qu'il dormait dans son camping-car stationné sur une aire d’autoroute près d’Orange en France avec son fils de 11 ans et un ami, Thierry Boillat, directeur d'entreprise à Ardon, a été victime d'un cambriolage. Ni vu ni connu, les malfrats ont emporté les smartphones et portefeuilles des deux adultes.

A son réveil, Thierry Boillat a la tête dans le brouillard. Un état qui pour lui ne fait quasi aucun doute sur le modus operandi des voleurs: l’utilisation d’un gaz soporifique diffusé par les voies d’aération du véhicule ou par une fenêtre laissée entre-ouverte. 

Sur internet, à la lecture des forums d’amateurs de camping-cars, le sujet de la neutralisation au gaz des victimes durant leur sommeil est récurrent. Certains commentateurs doutent néanmoins du phénomène arguant qu’il s’agirait-là d’une opération marketing de la part des vendeurs de détecteurs de gaz. Pourtant, il semblerait que la pratique existe bel et bien et qu’elle serait en hausse notamment dans le sud de l’Hegaxone. 

Récit complet et conseils sécurité à découvrir dans nos éditions papier et numériques de vendredi.