Réservé aux abonnés

Sion: le futur des énergies s’écrit plus que jamais à l’EPFL

L’EPFL a inauguré vendredi matin un démonstrateur énergétique. Ce cycle de machines permet de stocker l’électricité produite par des panneaux photovoltaïques grâce à de l’hydrogène.

14 sept. 2018, 15:34
L’EPFL présente son démonstrateur énergétique et les nouveaux panneaux solaires. De gauche à droite, Andreas Züttel (professeur), Marc-André Berclaz (directeur de l’EPFL Valais) et Mohammad Nazeeruddin (professeur).

Le stockage. Cela peut paraître étonnant, mais c’est l’enjeu majeur dans le domaine des énergies pour les années à venir. Pourquoi? Parce que selon les spécialistes, si le développement se poursuit comme actuellement notamment grâce à la Chine, qui produit de grandes quantités de panneaux photovoltaïques la puissance maximale des énergies renouvelables atteindra 18 térawatts en 2024, soit de quoi bientôt couvrir la demande mondiale. Exit dès lors les problèmes ...