Sion: le Conseil d’Etat donne son feu vert à un stand de tir intérieur à 33 millions

Le projet de halle de tir d’entraînement indoor sur la place d’armes de Sion franchit une étape décisive ce mardi. Le Conseil d’Etat a adopté le projet de message concernant le crédit d’engagement de près de 11 millions que le Grand Conseil devra encore valider en juin prochain.
16 mars 2021, 14:48
L'installation sera construite sur la place d'armes de Sion.

33,475 millions de francs. C’est le coût estimé du stand de tir intérieur qui devrait voir le jour d’ici à 2023, sur la place d’armes de Sion. Le Conseil d’Etat a donné mardi son feu vert à un crédit d’engagement de 10,815 millions, soit la part cantonale du budget. Le solde étant à la charge de la Confédération.

Cette installation permettra aux policiers valaisans et aux militaires de s’entraîner au tir, tout en ménageant les riverains de leurs places d’entraînement habituelles, à Pra Bardy, à Vérolliez ou à Rarogne, où les nuisances sonores et environnementales devraient «très fortement» baisser. 

Le stand de tir sera composé de dix boxes, utilisables 24 heures sur 24, pour l’instruction du tir à courte distance. Il pourra également être loué à d’autres partenaires institutionnels de la sécurité, précise le gouvernement valaisan dans un communiqué.

En juillet 2020, une déclaration d’intention avait été ratifiée par la Confédération, le canton du Valais et la Ville de Sion afin de trouver une solution aux nuisances sonores engendrées par l’entraînement au tir. En septembre 2020, une convention a finalement été conclue entre ces partenaires pour construire cette installation de tir en intérieur.

A lire aussi: Tirs d’entraînement: les nuisances sonores vont diminuer pour les habitants d’Aproz

C’est le Grand Conseil qui aura le dernier mot, lors de sa prochaine session de juin. Les Chambres fédérales se prononceront de leur côté cet automne.

par Olivier Hugon