Réservé aux abonnés

Snowboardcross: plus vite, plus haut, plus fort

La professionnalisation des athlètes, la difficulté des parcours et les spécificités du matériel sont les facteurs d’une constante évolution du snowboardcross, dont les finales de la Coupe du monde se déroulent à Veysonnaz ce week-end.
15 mars 2018, 18:00
Lancés simultanément à six dans chaque run, les athlètes se battent pour s'illustrer.

Planche aux pieds et casque solidement vissé sur la tête, les spécialistes de boardercross ressemblent à des gladiateurs des neiges lorsqu’ils déboulent à six simultanément sur un tracé de Coupe du monde, n’hésitant pas à jouer des coudes entre sauts enlevés, pente prononcée et autres virages relevés dans le but de franchir la ligne d’arrivée en premier.

 

 

Des bêtes de course

Pour tenir le combat plusieurs manches duran...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois