Valais: un photomaton pour décourager les jeunes fumeurs

Les apprentis du Valais romand peuvent voir comment ils seront dans vingt ans, s’ils fument et s’ils ne fument pas. Une manière de faire de la prévention de façon ludique.
12 oct. 2016, 12:23
Dilan Savioz, apprenti installateur sanitaire, a testé le photomaton. Il se découvre dans vingt ans, avec et sans fumée.

«Non, mais là, c’est exprès abusé quand même! J’aurai l’air d’avoir huitante ans dans vingt ans!», rigole le Sierrois Dilan Savioz, 18 ans, en découvrant une simulation de son visage vieilli de vingt années, une fois en tant que fumeur et une fois en tant que non-fumeur.«Bon, ma tête est quand même mieux si je ne fume pas», reconnaît-il en montrant la photo à ses camarades.

Pas de côté moralisateur

Cet apprenti installateur sanitaire est l’un des nombreux jeunes de l’école professionnelle de Martigny à avoir testé un photomaton un peu spécial cette semaine. L’appareil, qui est l’un des outils de la campagne nationale «Smoke free», permet d’aborder la problématique de la cigarette avec les jeunes de façon originale et ludique. «Les images qui sortent du photomaton suscitent la discussion, sans qu’il n’y ait un côté moralisateur», explique Johanne Guex, directrice cantonale du projet «Apprentissage sans tabac».

Installé cette semaine au centre de Martigny, il sera déplacé à l’école professionnelle commerciale et artisanale de Sion la semaine prochaine. En tout, près de 4'000 apprentis valaisans pourront le tester.

Découvrez l'article complet dans nos éditions papier et numériques de jeudi.

 

par Christine Savioz