Valais romand: l'évêché harmonise la confirmation à 11 ans

Une harmonisation de l'âge des différents sacrements et l'instauration, dans chaque secteur paroissial, de journées intergénérationnelles. Ce sont là les principaux changements voulus par l'évêché de Sion, qui publie ce jeudi ces nouvelles directives et orientations en matière de catéchèse paroissiale. Celles-ci entreront en vigueur en août prochain.

12 janv. 2017, 14:33
Monseigneur Jean-Marie Lovey, évêque de Sion, et Pierre-Yves Maillard, vicaire épiscopal.

Le pardon à 8 ans, la première communion à 9 ans, la confirmation à 11 ans. Ce sera, dès le mois d'août prochain, le programme catéchétique que suivront les jeunes catholiques valaisans. 

L'évêché de Sion – en collaboration avec l'abbaye territoriale de Saint-Maurice - a réuni ce jeudi les médias pour communiquer sur ses nouvelles orientations en matière de catéchèse paroissiale.

Cette harmonisation est née d’un constat: celui d’une «grande diversité» dans la partie francophone du diocèse, qui voyaient les jeunes être confirmés entre 11 et 17 ans suivant les paroisses. Une diversité «perçue comme un inconvénient», notamment en raison de la «mobilité croissante des familles.»

Autre nouveauté: l’instauration, chaque année et dans chacun des dix-huit secteurs paroissiaux concernés, de quatre journées intergénérationnelles destinées à toute la communauté.

Ces changements concernent la partie francophone du canton. Le Haut-Valais, lui, opère déjà selon des directives similaires. En moyenne, 1650 jeunes Valaisans vivent leur confirmation chaque année.