Réservé aux abonnés

Valais: deux heures de colle pour les étudiants grévistes du climat

Le Département de la formation avait promis la tolérance zéro pour les élèves grévistes du climat le 15 mars dernier. Une cinquantaine d’étudiants ont bravé l’interdiction. Les premières sanctions sont en train de tomber.

26 mars 2019, 05:30
En début d'après-midi le 15 mars dernier, une cinquantaine d'étudiants ont fait grève en faveur du climat sur la place de la Planta à Sion. Ils viennent d'être sanctionnés par le Département de la formation qui avait promis «la tolérance zéro».

Deux heures de colle pour avoir fait la grève du climat. Les sanctions sont en train de tomber pour les étudiants valaisans qui ont choisi de courber les cours le 15 mars dernier, en ignorant les recommandations du conseiller d’Etat chargé de la formation.

«Nous appliquons le règlement sans faire de zèle. Il y a le temps de l’engagement et celui de l’école», explique Christophe Darbellay qui avait promis «la tolérance zéro» pour les élèves qui ne se contenteraient p...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois