Vacances, bouchons et ciel capricieux

Des kilomètres de bouchons ont été comptabilisés ce week-end surtout au tunnel du Gothard. La météo capricieuse et froide par endroits a ponctué également ce second week-end de départs en vacances.

15 juil. 2012, 17:11
En attendant de pouvoir passer... Sur l'A2, on s'occupe comme on peut.

Sous un ciel capricieux, les départs en vacances comme les retours ont à nouveau provoqué des bouchons de plusieurs kilomètres sur l'axe nord-sud, principalement au Gothard. Le tunnel a dû être fermé temporairement plusieurs fois samedi, en raison de véhicules en panne dans la galerie.

L'embouteillage s'était formé vendredi déjà à l'entrée nord du tunnel du Gothard et a perduré durant la nuit de vendredi à samedi. A 07h00 samedi matin, il atteignait 11 km, puis s'est étendu jusqu'à 14 km en fin de matinée, selon les données de la centrale routière viasuisse et du Touring Club Suisse (TCS).

Du côté tessinois, les retours ont occasionné samedi jusqu'à 11 km de colonnes. En début de soirée, le trafic était à nouveau fluide, tant à Göschenen (UR) qu'à Airolo (TI).

Sur l'A13, des ralentissements en direction du sud ont également été signalés entre Coire-sud et Reichenau. La route du col du Grand-Saint-Bernard a pour sa part été fermée samedi vers 21h00, suite à un éboulement sur son versant italien. Elle a été rouverte vers 14h00 dimanche.

Rebelote dimanche matin au Gothard, où après 07h00 les premières colonnes étaient annoncées à l'entrée nord du tunnel du St-Gothard, et ont atteint jusqu'à 8 km en début d'après-midi. Au même moment, un bouchon se formait devant le portail sud de l'ouvrage, mais sans atteindre l'ampleur de celui de samedi.

Le rail a aussi connu quelques perturbations. Le trafic ferroviaire a ainsi été paralysé samedi en fin d'après-midi entre Yverdon-les-Bains (VD) et Lausanne durant une bonne heure en raison d'un problème technique. Dimanche matin, le trafic a aussi été perturbé sur la ligne Neuchâtel - Bienne en raison d'un accident de personne.

Météo capricieuse

La météo durant ce week-end s'est pour sa part montrée particulièrement capricieuse. Durant la nuit de vendredi à samedi, la Suisse a été balayée par des vents tempétueux qui accompagnaient l'arrivée d'un front froid sur le pays. Les rafales ont atteint 124 km/h au sommet du Pilate (OW/NW), 114 km/h au Moléson (FR) et 113 km/h au Glacier des Diablerets (VD).

Les températures ont affiché des valeurs fort diverses selon les régions. Dimanche après-midi, les 27 degrés enregistrés par météosuisse à Lugano contrastaient avec les 13 degrés de Zurich ou les 10,3 degrés à St-Gall ou à la Chaux-de-Fonds. En Suisse Romande Genève affichait 19,5 degrés, Sion 22,6.

Au Jungfraujoch (BE/VS - 3471 m.) meteomedia a mesuré -5 degrés, et à la Diavolezza (GR - 2979 m.) 2,2 degrés. SF Meteo a pour sa part relevé que ce temps était plutôt normal pour juillet. Les dix années écoulées n'ont connu des mois de juillet secs et chauds - voire torride en 2006 - qu'à deux reprises.