Réservé aux abonnés

Une rencontre sous surveillance

Des agents de sécurité et des barrières attendaient hier les jeunes au jardin public de la Planta.
07 août 2015, 14:17
data_art_2643088.jpg

Les étudiants qui ont l'habitude de se rendre le vendredi après-midi au jardin public de la Planta n'affichaient pas la mine des grands jours hier. En effet, des barrières clôturaient la place et aux trois entrées aménagées des Securitas les attendaient.

De loin, l'effet était un peu perturbant pour les utilisateurs. Pourtant, une fleur a été faite aux jeunes puisque dans un premier temps, la Ville de Sion avait décidé de grillager le périmètre. Ensuite, les agents de sécurité n'avaient pas reçu l'ordre de fouiller les sacs mais de simplement rappeler l'arrêté affiché aux endroits stratégique...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois