Réservé aux abonnés

Une évolution humaine et footballistique

Transféré fin janvier du FC Sion au SC Freiburg, Vincent Sierro se plaît dans sa nouvelle vie en Allemagne. «Le Nouvelliste» est allé rendre visite au demi valaisan au cœur de la Forêt-Noire.

26 avr. 2017, 23:23
/ Màj. le 27 avr. 2017 à 00:01
Freiburg-Im-Breisgau le, 24 avril 2017 : Vincent Sierro , joueur au SC Freiburg .©Sacha Bittel/Le Nouvelliste

Sur la colline verdoyante du Schlossberg, qui surplombe le Schwarzwald-Stadion de Fribourg-en-Brisgau, trois éoliennes tournent à plein régime. En contrebas, une dizaine de joueurs du SC Freiburg courent comme des hélices sur le terrain d’entraînement accolé à la tribune principale. L’atmosphère détendue d’un lendemain de succès probant devant le Bayer Leverkusen (2-1) ne rime pas forcément avec relâchement lors de cette séance matinale réservée aux éléments qui n’ont pas, ou peu, participé à la victoire de la veille. Parmi les joueurs disputant un jeu brésilien sous haute intensité, le Valais...