Réservé aux abonnés

Une école naît à Viège et fait débat

Le Haut-Valais accueille le projet pilote d’une nouvelle filière en allemand dès la rentrée prochaine.

19 janv. 2017, 23:21 / Màj. le 20 janv. 2017 à 00:01
Les urgences de l'hôpital de Sierre vivent leur dernière journée. Une permanence remplace ce service et les patients devront se rendre à l'hôpital de Sion.



Louis Dasseborne/Le Nouvelliste

Une école supérieure (ES) en soins infirmiers verra le jour dès la rentrée prochaine à Viège, en allemand, dans les locaux de la HES-SO. Il s’agit d’un projet pilote sur trois ans, d’un coût total de 3,3 millions dont 150 000 francs financés par la commune viégeoise. «Nous ferons ensuite le bilan. Si c’est positif, la filière ES en soins infirmiers sera pérennisée en Valais», a expliqué Esther Waeber-Kalbermatten, présidente du Conseil d’Etat, lors d’une conférence de presse hier. Un projet mis en route pour répondre à la demande du Grand Conseil valaisan qui a...