Réservé aux abonnés

Une année bien remplie pour le premier ombudsman de la santé du Valais

Ludivine Détienne – le premier ombudsman de la santé dans notre canton – a vécu une première année d’activité bien remplie. Les plaintes traitées concernent aussi bien la qualité des repas que des problèmes liés à une opération.
08 févr. 2019, 08:00
Bilan largement positif avec la responsable de l'ombudsman de la santé du canton, Ludivine Détienne, pour cette première année d'activité.

Une soixantaine de sollicitations en douze mois! La responsable de l’organe de l’ombudsman n’a pas chômé pour sa première année d’activités.

A lire aussi: Le Conseil d'Etat nomme Me Ludivine Détienne comme responsable de l’ombudsman de la santé et des institutions sociales

«Les gens se sont adressés à moi avant tout pour des demandes de renseignements, mais aussi pour émettre quelques plaintes», détaille Ludivine Détienne. La démonstration, selon elle, ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois