Réservé aux abonnés

Une année après, la voix d’Oskar Freysinger compte toujours

Oskar Freysinger, le leader historique de l’UDC valaisanne n’a plus de mandat politique, mais son ombre plane toujours sur le parti. Une année après son éviction du Conseil d’Etat, son rôle oscille entre consultant de luxe et chef stratégique.

26 mars 2018, 12:01
L'ombre d'Oskar Freysinger continue de planer sur l'UDC valaisanne.

Fin février, le comité de parti de l’UDC du Valais romand se penche sur le dossier des JO 2026. Peu après le départ du conseiller d’Etat Frédéric Favre, invité à défendre la candidature valaisanne, l’ancien ministre Oskar Freysinger prend la parole. Au final, par 26 voix contre 7, l’assemblée refuse de soutenir le projet. Le 12 mars, après avoir boudé les médias pendant près d’une année, l’ancien ministre a aussi défendu l’initiative sur...