Un immeuble en flammes à Bramois, pas de blessé

Un incendie s'est déclaré jeudi soir vers 17 heures dans un locatif à Bramois. Quatorze personnes ont été évacuées mais aucun blessé n'est à déplorer.

11 déc. 2014, 19:25
1418336496_

Un incendie s'est déclaré dans une maison locative de Bramois ce jeudi soir aux environs de 17 heures  tout près de l'école primaire du village. Les pompiers sédunois sont rapidement arrivés sur les lieux. "Nous avons engagé sept véhicules dont la grande échelle pour cette opération", relate Philippe Morard, commandant des sapeurs-pompiers de Sion.

Une trentaine de soldats du feu étaient également sur place, de même que la police cantonale et la police municipale. A titre préventif, plusieurs ambulances ont été dépêchées sur les lieux.

Un bâtiment de trois étages

Le feu a démarré dans une mezzanine au 3e étage sous le toit. Face au danger d'extension de l'incendie dans l'aile nord du bâtiment, huit pompiers porteurs d'appareils respiratoires ont pénétré dans l'immeuble pour éteindre le feu depuis l'intérieur. Les autres soldats du feu se sont attelés à sécuriser le toit. "Le mur pare-feu de ce bâtiment relativement neuf a pleinement joué son rôle en évitant la propagation des flammes dans les autres appartements" explique Jean-Marie Bornet, chef de l'information à la police cantonale.

Les causes du sinistre ne sont pour l'heure pas connues mais la police scientifique oeuvre sur place.

Pas de blessés

Quatorze personnes, présentes au moment des faits, ont été évacuées. Elles ont toutes pu sortir à temps et il n'y a heureusement aucun blessé à déplorer.

Témoignage de la locataire

"Nous avons entendu un bruit à l'étage", témoigne la locataire de l'appartement concerné. Il s'avère rapidement que le feu a pris dans une chambre. "Nous pensons à un court-circuit sur un ordinateur", indique-t-elle, mais une enquête devra établir les causes exactes de l'incendie.

"Il y a eu une explosion. Nous avons fait le tour de nos voisins pour les avertir et tout le monde a pu quitter l'immeuble." Tout le monde a ainsi pu sortir sain et sauf. Aucun blessé n'est à déplorer.