Réservé aux abonnés

Traque aux tiques

Virus de l'encéphalite oblige, les biologistes de l'ICHV ont mené cette année en Valais une gigantesque chasse aux tiques infectées.

09 déc. 2010, 05:01

Gare aux piqûres! Mandaté par le Service de la santé publique, l'Institut central des hôpitaux valaisans (ICHV) a traqué les tiques sans répit cette année dans l'ensemble du canton. Objectif: dépister le virus de la méningo-encéphalite verno-estivale. Ces acariens en sont parfois porteurs et ils peuvent nous le transmettre par piqûre, lors d'un repas dit de sang. Les biologistes de l'ICHV ont pu confirmer l'existence de deux foyers infectieux en Valais, dans les régions de Finges et de Mutt (Rarogne). Second volet...