Réservé aux abonnés

Toujours au sommet

10 000 spectateurs aux Diablerets.

20 août 2012, 00:01
data_art_1016395.jpg

" La clef du succès est double ", explique Jean-Philippe Rapp, directeur du Festival du film des Diablerets. " Les critères de sélection font monter de manière générale la qualité des documents présentés. Le public y est sensible, parce qu'il ne vient plus seulement voir des belles images ou de l'extrême, mais du scénario construit. L'autre facteur déterminant, c'est que le côté humain est mis en avant. "

Pour sa 43e édition, le FIFAD a réédité son record de 2011, séduisant pas moins de 10 000 spectateurs aux Diablerets. " L'an dernier, nous étions un peu courts en termes de salles pour accue...