The Bats, groupe culte néo-zélandais au Port Franc de Sion

Trente ans de carrière, des tournées sur tous les continents, un statut influent, mais un dilettantisme assumé et porté haut. The Bats, trésor de l'indie pop joue la première date suisse de son histoire à Sion.

29 mai 2017, 17:53
/ Màj. le 29 mai 2017 à 18:37
The Bats, une discrète, mais réelle, conquête du monde.

Ce jeudi soir au Port Franc de Sion, le groupe néo-zélandais et quasi iconique The Bats donner son premier concert suisse en trente ans de carrière. Un événement en soi, tant le parcours du quatuor est particulier. Drôle de destin en effet que celui de The Bats, groupe néo-zélandais nimbé d’un statut culte sur la scène  indie pop mondiale et qui porte son dilettantisme assumé en étendard.

 

 

Fondé en 1982 dans la ville de Christchurch, les chauve-souris ont vite voleté par-dessus leur insularité pour tourner en Europe et aux Etats-Unis, notamment en première partie de Radiohead à l’aube des années 90. Mais, contrairement à la plupart des groupes qui entament une pente ascendante, le fondateur Paul Keane et ses comparses n’ont jamais vraiment voulu passer la deuxième vitesse alors que sa signature mélodique aurait pu lui faire suivre les pas de monstres comme REM. «En fait, on s’est très vite aperçu en tournant qu’il ne fallait pas que ça devienne notre vie entière», explique à l’autre bout de la ligne et du monde Paul Keane. 

 

 

Portes dès 19h30. Première partie Fuck Love (CH)