Stéphane Grichting se livre avant son dernier match à Tourbillon

Stéphane Grichting foulera ce vendredi soir pour la dernière fois la pelouse de Tourbillon comme joueur professionnel. Le Chalaisard se livre longuement avant cet au revoir après dix-neuf ans de carrière au plus haut niveau.

03 avr. 2015, 06:30
Niederhasli le, 30 mars 2015 : Portrait de Stéphane Grichting qui termine sa carrière au GC.     ©Sacha Bittel/Le Nouvelliste

Stéphane Grichting foulera ce vendredi soir la pelouse du stade de Tourbillon pour la dernière fois avec le statut de joueur professionnel. Le Chalaisard vivra ce moment particulier sous le maillot de Grasshopper, le club avec lequel se terminera définitivement le 29 mai une carrière de 19 ans au plus haut niveau. Il explique dans un long entretien au "Nouvelliste" pourquoi cette sortie de scène ne se fait pas avec le chandail sédunois sur les épaules, celui du club qui l'a formé et lancé en Ligue Nationale A à 18 ans. "Si je jouais à Sion, ce ne serait pas mon dernier match à domicile et je ne recevrais pas de bouquet de fleurs", confie-t-il avec malice.

Le coup d'oeil dans le rétroviseur évoque ses années à Auxerre et sa relation avec l'équipe nationale qu'il présente lui-même sous la rubrique intitulée "Je t'aime, moi non plus" avec une fin abrupte au lendemain d'un match de qualification joué à Wembley contre l'Angleterre.

Retrouvez l'intégralité de l'interview dans nos éditions payantes de vendredi.