Réservé aux abonnés

Skyguide fâche les Valaisans

La société qui gère le contrôle de l’aéroport de Sion est en sous-effectif suite à deux congés maladie et un départ à la retraite. A la Ville et au canton, les réactions sont véhémentes.

04 avr. 2018, 00:01
DATA_ART_5261534

skyguide n’a pas anticipé une situation pourtant commune. Deux congés maladie et un départ à la retraite et le contrôle aérien de l’aéroport de Sion est en sous-effectif. «Nous avions prévu le départ à la retraite mais pas les deux absences pour raisons médicales», regrette Olivier Perrin, responsable des opérations militaires et régionales au sein de Skyguide. Comme nos contrôleurs sont formés à l’interne et spécifiquement certifiés pour un aéroport, nous ne pouvons pas recruter des gens de l’extérieur ou assignés à d’autres sites à court terme.» Cette faible marge de manœuvre fâche Christian...