Sion: une escape room au cœur de l'exposition «RISK»

Au Pénitencier, les Musées cantonaux ont créé une escape room intitulée «Agence tous RISK». Une manière amusante et astucieuse de faire participer les visiteurs.
25 janv. 2019, 15:30
Au Pénitencier de Sion, les visiteurs de l'exposition «RISK» peuvent tenter l'expérience de l'escape room.

Une escape room au cœur d’une exposition, c’est le pari lancé par «RISK», à découvrir au Pénitencier de Sion, à voir jusqu’au 3 février. L’exposition du Musée d’histoire et du Musée de la nature est consacrée au regard que portent les sociétés alpines sur le risque et aux stratégies mises en œuvre pour éviter les catastrophes. Dans la ligne de cette thématique, les Musées cantonaux ont créé une escape room intitulée «Agence tous RISK». Une manière amusante et astucieuse de faire participer les visiteurs. Dans ce jeu, l’objectif est de se sauver d’un risque imminent. Et pour réussir, les participants (de deux à quatorze joueurs) devront anticiper ces risques et adopter le comportement adéquat face aux catastrophes naturelles. Et il n’existe qu’une seule solution pour sortir de la pièce! Les prisonniers devront se servir des indices qu’ils auront récoltés lors de la visite de l’exposition. Lancée il y a un peu plus de six mois, l’escape room du Pénitencier attire du monde: «Plus d’un millier de personnes ont déjà joué le jeu, ce qui correspond à 5,5 participants par jour», relève Séverine Debons-Arlettaz, conceptrice du jeu.

Cette expérience originale se déroule lors des heures d’ouverture de l’exposition. Des groupes privés (maximum dix personnes) peuvent s’inscrire pour les soirées, du mardi au samedi, de 18 à 20 heures. Possibilité d’organiser des anniversaires (dès 10 ans) à l’escape room sous la conduite d’une médiatrice ou d’un médiateur.

En savoir plus: L'escape room du Pénitencier

A lire aussi: Musées cantonaux, médiathèque et archives appréhendent ensemble le risque

par Joël Jenzer