Sion: le petit train de la Ville s'est transformé en Pok'express pour le plus grand plaisir des dresseurs

Les adeptes de Pokémon Go ont pu voyager à l'intérieur du Pok'express jeudi soir. Le petit train rouge a sillonné la capitale valaisanne à la recherche de Pokémons.

26 août 2016, 11:34
Les fans de Pokémon Go ont pu prendre place à l'intérieur du petit train de la Ville afin de capturer les créatures virtuelles.

Ils sont venus en famille ou entre amis, smartphone à la main, chargeur portable dans les poches. Des dresseurs de Pokémons nouvelle génération qui embarquent dans le P’tit Sédunois pour une chasse des plus particulières.

Habitué à faire découvrir la Ville de Sion aux locaux et aux touristes, le petit train rouge se transforme l’espace d’une soirée en Pok’express. «Nous avons accueilli près de 240 adeptes de l’application au total, commente Jean-Marc Jacquod, directeur de l’office du tourisme de la capitale. C’est avant tout une action coup de poing autour de notre petit train qui répond à un phénomène de société.»

Un phénomène qui de l’aveu des dresseurs eux-mêmes est en perte de vitesse. «L’engouement baisse, mais ce type d’action permet de s’organiser une petite sortie entre amis, confie Thomas Espinoza, venu avec cinq autres fans de Pokémon. L’investissement est plutôt rentable.» Au final, sur les 20 minutes du parcours en train, 35 Pokémons ont fini leur soirée dans les Pokéballs virtuelles de Thomas.