Sion: le jardin des neiges au format Coupe du monde

L’école suisse de ski de Sion s’est dotée d’une infrastructure pour entraîner les départs de slalom. Elle espère attirer les jeunes espoirs mais aussi les skieurs de la Coupe du monde.

05 déc. 2018, 16:59
Le sommet des pistes du jardin des neiges ressemblera désormais à un portique de départ de Coupe du monde.

On pourrait bientôt voir les skieurs Ramon Zenhäusern et Loïc Meillard s’élancer sur la piste du jardin des neiges au milieu des enfants en train d’apprendre à skier. C’est en tout cas le souhait d’Yves Roduit. Le directeur de l’école suisse de ski de Sion, qui a toujours plus d’un tour dans son sac, vient d’imaginer un nouveau concept pour son jardin: le transformer en centre d’entraînement de départ de slalom. Tout est parti d’une simple constatation. «Il y a de plus en plus de slaloms parallèles au calendrier de la Coupe du monde. Ce sont des compétitions qui garantissent le show!» 

Ce sont surtout des courses exigeantes où le départ détermine fortement la suite de la course. «Un mauvais départ est bien souvent fatal et impossible à rattraper», indique le prof de ski qui s’est donc dit qu’il y avait un coup à jouer: «Pourquoi ne pas proposer au jardin des neiges de Sion une installation pour entraîner les départs? Quelque chose d’homologué pour le format de la Coupe du monde de ski avec une installation de chronométrage.»

Un mauvais départ est bien souvent impossible à rattraper.
Yves Roduit, directeur de l’école suisse de ski

De Schladming à Sion

Yves Roduit est parti convaincre des partenaires et rencontrer les entraîneurs de Swiss Ski. Il n’a pas eu à beaucoup insister. «J’ai été vraiment surpris des nombreux soutiens. Il y a de la demande dans tous les sports de glisse: ski, snowboard ou télémark. Toutes ces disciplines vont accueillir de plus en plus de slaloms parallèles à l’avenir.» 

L’initiateur du projet est aussi convaincu que la situation en plaine de Sion, tout proche de l’autoroute, peut être un avantage. Connu dans le milieu du cirque blanc, le directeur de l’école de ski de la capitale est parvenu à récupérer, avec l’aide de Swiss Ski et de la Fédération internationale de ski, toute l’installation du portique de départ de Schladming qui trônera donc dès cette saison au sommet du jardin des neiges. 
«Dans un premier temps, ce centre sera opérationnel sous forme d’entraînements. Les coureurs, juniors comme pros, pourront affiner leur technique de départ et leur explosivité avec l’aide d’un système de chronométrage.»

Tapis spécial pour s’entraîner l’été

Dans un deuxième temps, une variante estivale sera proposée avec un tapis artificiel de cinquante mètres pour encore mieux simuler un départ. «Ce projet s’inscrit dans la même ligne que l’ouverture récente à Brigue de la nouvelle halle pour les futures stars du cirque blanc», explique Yves Roduit qui conclut en insistant sur un point: «Ce centre d’entraînement est une activité supplémentaire proposée au jardin des neiges. Le programme d’enseignement du ski aux enfants dès 3 ans reste bien sûr notre activité principale.»