Réservé aux abonnés

Sion est incorrigible

Quatre jours après sa qualification pour les demi-finales de la coupe de Suisse, l'équipe valaisanne retombe dans ses travers.

23 mars 2009, 05:02

Uli Stielike parlait d'erreurs à s'arracher les cheveux. Son départ anticipé de Sion le préserve d'une calvitie précoce. Bertine Barberis et Christian Zermatten, le second dans une moindre mesure, héritent du danger capillaire qui menace tous les entraîneurs assis sur le banc de Sion. Ils bénéficient même d'un traitement de faveur. Quatre jours après une qualification pour les demi-finales de la coupe de Suisse à Saint-Gall, l'équipe valaisanne repique une crise à Aarau. Elle s'incline 1-0, elle se montre encore une fois incapable d'enchaîner deux performances consécutives de bon niveau et ell...