Réservé aux abonnés

Sion: condamnée pour s'être agrippée à un train

500 francs et une condamnation inscrite au casier judiciaire, c'est le tarif payé par une femme pour avoir retardé un train en gare de Sion.

07 mai 2018, 19:00
L'incident a eu lieu le 24 janvier en gare de Sion.

Provoquer l’arrêt d’un train peut coûter plusieurs centaines de francs. Une Française domiciliée en Valais vient d’en faire l’expérience. Elle a été condamnée pour avoir retardé le départ d’un train en gare de Sion en janvier dernier.

Alors qu’elle voyageait entre Lausanne et Sierre, elle était sortie sur le quai à Sion pour profiter du soleil, pendant que le convoi s’arrêtait une dizaine de minutes dans la gare de la capitale.

Voyant le convoi redémarr...