Lac rouge à Montorge: le coupable est connu

C’est la prolifération de zooplancton qui a fait virer au rouge le lac de Montorge.

17 déc. 2018, 16:11
Les eaux rouges du lac de Montorge offre un spectacle surprenant vues du ciel.

On sait désormais pourquoi le lac de Montorge, sur les hauts de Sion, a viré au rouge au mois de novembre. Des analyses biologiques ont découvert le coupable: il s’agit de zooplancton et plus précisément de deux espèces de vers planctoniques de la famille des rotifères, indique la Ville de Sion dans un communiqué.

A lire aussi : Sion: l’eau du lac de Montorge vire au rouge

La présence de ces vers n’a rien d’exceptionnel à Montorge. Au contraire. Mais c’est leur quantité qui a fait changer la couleur des eaux. «Ces vers sont naturellement présents dans le lac de Montorge. Ils ont une couleur interne brun-rouge qui donne la couleur au lac. Leur prolifération est sans doute la conséquence d’un été très chaud qui a favorisé le développement d’algues dont ils se nourrissent.»

 

 

Avec l’hiver qui arrive, ces vers vont-ils disparaître? Pour l’heure, les biologistes n’ont pas de réponse à cette question.

Par contre, on sait désormais qu’il n’est plus nécessaire d’empêcher les chiens de s’abreuver avec l’eau du lac. Les mesures de précaution édictées par la Ville de Sion ont été levées.