Réservé aux abonnés

La Volerie des châteaux bat de l'aile

Fugues de l'aigle, contraintes fédérales plus poussées, restrictions liées au site de Valère, de nombreux nuages noirs planent sur la Volerie des châteaux.

17 août 2012, 00:01
data_art_1013793.jpg

"Si des gens veulent aller voir "Sedun" et "Kanghaï" aux châteaux, il faut qu'ils se dépêchent de le faire. Je ne sais pas combien de temps va encore durer le spectacle." D'ordinaire si optimiste, le directeur de l'office du tourisme de Sion, Jean-Marc Jacquod, a des craintes quant à l'avenir de la volerie des châteaux qui compte pourtant parmi les manifestations phares de la capitale valaisanne. Pourquoi l'animation risque-t-elle de disparaître? Le succès n'est plus au rendez-vous? "Au contraire, relève le directeur de l'OT, nous battons des records de fréquentation. Nous avons déjà accue...