Hôpital de Sion: une Ferrari anti-stress pour les enfants opérés

S’ils pèsent moins de 30 kilos, les enfants de 3 à 8 ans peuvent désormais se rendre en salle d’opération en voiturette électrique. L’objectif est de diminuer les angoisses durant le trajet.
28 janv. 2022, 14:16
Plusieurs hôpitaux de Suisse romande ont aussi opté pour un tel engin.

A l’hôpital de Sion, les enfants peuvent désormais aller jusqu’à la porte de la salle d’opération en voiturette électrique. De quoi faire baisser leur stress et celui de leurs parents.

La petite Ferrari rouge flambant neuve a débarqué à l’hôpital du chef-lieu valaisan dans le courant janvier. Offerte par l’association neuchâteloise Fleur de coton, elle emmène au bloc les petits qui le souhaitent, à condition qu’ils aient entre 3 et 8 ans et pèsent moins de 30 kilos, précise l’hôpital vendredi dans un communiqué.

Le but est de diminuer les angoisses que le transfert en salle d’opération peut provoquer chez les enfants et leurs parents.
Aude Juzan-Vouilloz, infirmière cheffe d’unité de soins en pédiatrie à l’hôpital de Sion

«Le but est de diminuer les angoisses que le transfert en salle d’opération peut provoquer chez les enfants et leurs parents», précise à Keystone-ATS Aude Juzan-Vouilloz, infirmière cheffe d’unité de soins en pédiatrie à l’hôpital de Sion. Troquer le lit pour une voiturette amuse la grande majorité des enfants.

«Un vrai plus»

Plus détachés et moins agités avant l’opération, ils n’ont ainsi en général plus besoin de «prémédication médicamenteuse anxiolytique». Une fois au bloc, ils reçoivent «en guise de souvenir un modèle réduit de la voiturette», précise l’hôpital.

L’hôpital de Sion a opté pour la petite voiture électrique suite aux bonnes expériences faites dans d’autres établissements hospitaliers romands: «Ils ont d’excellents retours des enfants et des parents. C’est un vrai plus», indique Aude Juzan-Vouilloz.

par Keystone - ATS