Sion: Art de rue, véritable cirque géant

Le soleil n’était pas le seul au rendez-vous ce week-end dans le vieille ville de Sion. Près d’une centaine d’artistes ont ébloui les yeux, enchanté les oreilles et ravi le cœur d’un public qui attendait avec impatience le Festival d'art de rue, premier rendez-vous de l’été.
10 juin 2019, 14:00
Agro The Clown a répandu sa poésie en plein cœur du Grand-Pont, pour le plus grand plaisir du très nombreux public présent.

Acrobates, comédiens, marionnettistes, musiciens, clown ou encore artistes de feu, ils venaient de toute l’Europe pour assurer le show devant un public intergénérationnel. De la place des Tanneries jusqu’au Grand-Pont, en passant par la cathédrale, le cœur de la ville s’est retrouvé métamorphosé en un véritable cirque géant, vendredi et samedi à l’occasion du Festival d’art de rue.

Parmi eux, Agro le clown et son spectacle hilarant d’improvisation, Les Saynètes: quatre étudiants comédiens au cours Florent de Paris et leur interprétation drôle et poétique de  contes classiques, ou en nouveauté cette année, le très impressionnant spectacle de Kayo l’illusionniste. Membre des Saynettes, Nathan Pannatier retient  «une atmosphère formidablement bienveillante et un public très humain». 

Quant au président du festival, il ne peut être que très satisfait de cette 21ème édition, avec une fréquentation estimée à 15 000 personnes. «Les gens attendent chaque année avec beaucoup d’impatience le festival car c’est le premier de l’été. Il offre donc l’opportunité de se retrouver pour passer des bons moments ensemble». Il ajoute qu’il s’agit du «plus grand festival gratuit en Valais». «C’est pour cette raison qu’il ne faut pas négliger l’énorme travail de la cinquantaine de bénévoles, présents tout au long de l’événement et qui ont permis d’assurer ces spectacles de qualité, à travers une vraie complicité avec les artistes».

Elisa Mouthon

A lire aussi : L’art s’apprête à descendre dans la rue dans la vieille ville de Sion

Les spectacles du clown Agro fait le lien entre la tradition et le multimédia.
Les spectacles du clown Agro fait le lien entre la tradition et le multimédia. ©Le Nouvelliste SA / Sacha Bittel
Les acrobaties font partie des spectacles présenter à ˆl'art de rue comme ici la compagnie Rampante.
Les acrobaties font partie des spectacles présenter à ˆl'art de rue comme ici la compagnie Rampante. ©Le Nouvelliste SA / Sacha Bittel
Saynètes du répertoire classique entre humour et poésie.
Saynètes du répertoire classique entre humour et poésie. ©Le Nouvelliste SA / Sacha Bittel
La compagnie Alsand compte la folle histoire d'un ogre qui parcours le monde.
La compagnie Alsand compte la folle histoire d'un ogre qui parcours le monde. ©Le Nouvelliste SA / Sacha Bittel
La poésie et l'art ˆla rencontre du public.
La poésie et l'art ˆla rencontre du public. ©Le Nouvelliste SA / Sacha Bittel
Saynètes du répertoire classique entre humour et poésie.
Saynètes du répertoire classique entre humour et poésie. ©Le Nouvelliste SA / Sacha Bittel
La Banda Forania se déchaine dans la rue du grand pont.
La Banda Forania se déchaine dans la rue du grand pont. ©Le Nouvelliste SA / Sacha Bittel
La troupe de Korigamis fait participer les plus jeunes à leur show délirant.
La troupe de Korigamis fait participer les plus jeunes à leur show délirant. ©Le Nouvelliste SA / Sacha Bittel
Les marionnettes du Shake shake théâtre captivent pour un public acquis
Les marionnettes du Shake shake théâtre captivent pour un public acquis ©Le Nouvelliste SA / Sacha Bittel
La grande fontaine fait office de podium
La grande fontaine fait office de podium ©Le Nouvelliste SA / Sacha Bittel
Improvisation dans la rue du Grand Pont
Improvisation dans la rue du Grand Pont ©Le Nouvelliste SA / Sacha Bittel
Un public toujours aussi nombreux
Un public toujours aussi nombreux ©Le Nouvelliste SA / Sacha Bittel