Sion 2026: l'UDC pose des conditions à son soutien

L'UDC ne veut pas se précipiter pour prendre position sur l'organisation des jeux olympiques en Valais. Le parti demande des éclaircissements.

31 janv. 2018, 12:00
L'UDC ne se prononce pas encore sur son soutien aux JO de 2026.

L'UDC ne se prononce pas encore pour ou contre la candidature de Sion aux JO d'hiver de 2026. Le parti indique avoir constitué un groupe de travail pour analyser le dossier, lequel multiplie les contacts. Il n'entend pas accorder son soutien à ce projet sans avoir obtenu des réponses à certaines questions.

Questions en suspens

Pour l'UDC, l'évaluation des frais de sécurité des JO "a été faite avec sérieux" et le parti ne veut pas que cette partie du budget soit revue à la baisse. Les agrariens estiment que les autres cantons doivent donner un coup de main au Valais dans ce domaine, puisque le Valais a apporté sa contribution à l'Euro 2008 par exemple

La question des risques financiers "est une question essentielle" aux yeux de l'UDC qui veut savoir qui va assumer ce risque, estimant que Sion ne doit pas être la seule garante.

Pour l'UDC, "l'organisation des jeux olympiques doit apporter une plus-value aux citoyens et aux entreprises valaisannes" et non pas profiter à des sociétés étrangères. Le parti demande des garanties sur ce point.