Service auto: feu vert du plénum de Sion

Le conseil général de la capitale a accepté la modification du plan d’affectation des zones indispensable pour un déménagement du service auto.

02 oct. 2018, 21:32
Le canton projette d'installer le service auto à proximité des casernes dans le quartier de Champsec.

Le service cantonal de la circulation routière et de la navigation situé actuellement dans le même bâtiment que la police cantonale est à l’étroit. Pire, au vu de l’augmentation constante du parc véhicule, ce service pourrait ne plus être capable d’effectuer les contrôles techniques imposés par la loi d’ici à 2020. En conséquence, un déménagement est programmé. Le canton a porté son choix sur une parcelle située à côté des casernes à Sion.

A lire aussi : Sion: le Service auto pourrait déménager aux Casernes

Problème, une modification partielle du plan d’affectation des zones est indispensable. Cette dernière doit être acceptée par le conseil général de la capitale qui a débattu de la question mardi soir. Si tous se sont accordés sur la nécessité de conserver les emplois, des critiques ont été émises à propos de l’accessibilité, des risques pour le trafic ou de la pertinence de l’emplacement. UDC, PLR et PDC se sont montrés favorables, l’Alliance de Gauche s’est imposée et les Verts n’ont pas donné de consigne. 

À l’heure du vote, l’Alliance de Gauche a demandé de procéder par bulletin secret. Comme 10% des voix du plénum suffisent pour déclencher cette procédure, les six membres de l’AdG, les seuls favorables à cette option, sont parvenus à leurs fins. 

Cette option n’aura pas eu l’effet escompté puisque le message a été accepté par 37 oui contre 11 non et 3 abstentions. Après la décision, Philippe Varone, président de Sion a souligné que les craintes et questions avaient été entendues par l’exécutif et qu’il allait communiquer ces éléments au canton.