Servette et Lausanne s'inclinent

La crise se poursuit pour les clubs lémaniques de Super League. Lausanne a perdu 2-0 à Thoune et Servette n'a pas pu faire de miracles à Bâle en s'inclinant sur le même score. Les Grenats restent donc en position de relégables avec 4 points de retard sur Lausanne.

12 mai 2013, 15:48
Lausanne peut nourrir des regrets face à Thoune.

Lausanne-Sport et Servette ont subi le même sort lors de la 32e journée de Super League. Le LS a perdu 2-0 à Thoune et le SFC s'est incliné sur le même score à Bâle.

Il y a donc toujours quatre points d'écart entre les Vaudois et les Genevois, qui s'affronteront rappelons-le le 29 mai à la Pontaise. Si le revers des Grenats était prévisible, celui des Lausannois laissera un goût amer en bouche.

Servette s'est vite rendu à l'évidence dans un Parc St-Jacques qui avait soif de victoire. Sans être totalement dépassés, les Genevois n'ont tout simplement pas eu les armes pour soutenir le rythme d'un FCB désireux de se racheter après son couac à Zurich en milieu de semaine (3-1).

Les Rhénans ont planté une première banderille par Valentin Stocker, au départ et à la conclusion d'une action à laquelle ont aussi participé Serey Die et Salah (32e). Histoire de définitivement assommer sa proie, le demi-finaliste de l'Europa League a doublé la mise juste avant la pause (42e), d'une tête de Dragovic après un coup franc de Stocker.

Lausanne-Sport peut ainsi se mordre les doigts d'avoir laissé passer cette opportunité d'enfoncer son rival lémanique. Affrontant un FC Thoune décimé par les blessures, notamment au milieu de terrain, les Vaudois n'ont pas su forcer le destin. Ils ont tout d'abord manqué d'efficacité sur quelques occasions intéressantes avant la pause, et se sont ensuite fait piéger sur un contre rondement mené et conclu par Berat Sadik à l'heure de jeu. Le 2-0 est tombé en fin de partie des pieds d'un Hediger à peine entré sur le synthétique de l'Arena.

Les Vaudois demeurent donc sous la menace des Servettiens, d'autant que leur prochain match se déroulera jeudi à... Bâle. Le SFC, lui, recevra les Young Boys samedi et rattrapera sa rencontre en retard contre Sion à domicile le mercredi d'après.