Réservé aux abonnés

Samaël assoit sa suprématie métallique

Le plus international des groupes valaisans sort «Hegemony», onzième album d’une carrière qui ne cède rien aux années.

13 oct. 2017, 16:10
Samaël version 2017: Xy, Drop, Vorph et Mak, surnoms minimaux et musique qui cherche le grandiose.

Sur cette terrasse du Bourg, à Martigny, leurs quatre silhouettes vêtues de noir détonnent. Pourtant, les musiciens de Samaël sont ici chez eux, à une exception lausannoise et guitaristique près. Tranquillement installés à une table, ils sirotent vin et bière, à une exception sirop menthe près... Mais cette tranquillité étonne presque quand on sait que quelques heures plus tard ils doivent s’envoler pour les Etats-Unis où la scène du California Deathfest les accueillera en tête d&r...