Saint-Tropez est dans la mire de l'aéroport de Sion

Une nouvelle ligne charter va être développée dès septembre entre l'aéroport de Sion et Saint-Tropez.

28 août 2013, 14:20
Désormais, depuis Sion on pourra également lorgner du côté de Saint-Tropez.
LE NOUVELLISTE

Vendredi 13 septembre sera un jour de chance pour l’aéroport de Sion. La compagnie Air-Glaciers reliera la capitale valaisanne avec Saint-Tropez par des vols charters. «Nous avons l’intention d’y aller toute l’année», indique Bruno Bagnoud, le directeur de la compagnie aérienne. Pour l’instant, deux vols par semaine sont programmés, le vendredi et le dimanche, sur l’aéroport de La Môle, situé à 18 km de la ville portuaire française.

Pourquoi Saint-Tropez? Le directeur d’Air-Glaciers avoue avoir saisi une opportunité… en vol. «Il s’agit d’une région dans laquelle se rend un clientèle aisée. Beaucoup de monde partait depuis Genève, mais des gros avions étaient utilisés. La destination n’a pas pu être rentabilisée. Nous sautons dans la brèche.» Bruno Bagnoud espère même pouvoir faire venir des clients français en Valais.

Gros succès

Air-Glaciers vole également sur la Corse et sur l’Ile d’Elbe depuis Sion. «ça marche excellemment », se réjouit Bruno Bagnoud. «Sur la Corse, nous avons quatre à cinq vols par semaine. Ces vols réguliers prendront fin  le 2 novembre, mais il est toujours possible d’organiser d’autres courses. L’Ile d’Elbe marche mieux depuis la Chaux-de-Fonds. Je ne sais pas pourquoi, mais à la Chaux-de-Fonds, cette destination est fort appréciée.»

Est-ce que d’autres destinations sont prévues depuis Sion? «En été, nous sommes débordés, car nous faisons beaucoup de vols privés.»