Réservé aux abonnés

Repartir au front ou non?

Le Parlement du sport décidera aujourd’hui s’il convient de soutenir une candidature suisse.

10 mars 2016, 23:34
/ Màj. le 11 mars 2016 à 00:01

La route s’annonce longue, mais les partisans n’ont pas attendu trois ans pour «remettre le couvert», après le rejet en 2013 par le peuple grison (à 52,6%) d’une candidature pour les JO 2022 à Davos et Saint-Moritz. Aujourd’hui, trois nouveaux projets ont été soumis à Swiss Olympic (SOA) au cours des derniers mois: un projet valaisan porté par le président du FC Sion Christian Constantin, un autre émanant de milieux économiques dans les Grisons et un troisième, selon un concept multi-sites devant intégrer dix villes suisses, présenté par une communauté d’intérêts de 18 représentants, autour de...