Réservé aux abonnés

Réforme de la loi sur le viol: les collectifs féministes romands montent au créneau dans le village de Beat Rieder

La Commission des affaires juridiques du Conseil des Etats, présidée par le Haut-Valaisan Beat Rieder, se penche sur la révision du Code pénal en matière de viol dès lundi. Les collectifs féministes romands se sont rendus dans son village samedi pour demander que le consentement devienne l’élément central dans la définition d’une agression sexuelle.

08 août 2021, 12:25
Les membres des collectifs féministes romands ont fait une incantation sur une place de Wiler demandant que la notion de consentement devienne l'élément central de la loi en matière de viol.

Les collectifs féministes romands avaient promis une action violette ce samedi «dans la Suisse authentique», sans en dire plus. Elle a eu lieu à Wiler, dans le Lötschental.

Et la petite commune haut-valaisanne n’a pas été choisie au hasard. C’est là que vit Beat Rieder, conseiller aux Etats et président de la Commission des affaires juridiques de la Chambre haute qui s’empare lundi de la révision du Code pénal en matière de viol.

«Beat Rieder n’était pas là, mais no...