Réservé aux abonnés

Qui sera l'invité de dernière minute?

08 sept. 2015, 17:02
data_art_3346061.jpg

"C'est débile de prendre quelqu'un le 31 août!" Dans l'édition actuelle de l'hebdomadaire "France-Football", Louis Nicollin signe cette saillie adressée à tous les acteurs du marché des transferts internationaux qui boucle dans deux jours. Le truculent président de Montpellier enchaîne immédiatement. "Mais, même moi, je ne suis pas à l'abri d'en prendre un ou deux parce qu'il y a des possibilités qu'il n'y avait pas avant."

La deuxième partie de ses déclarations colle parfaitement à la stratégie conduite par Christian Constantin. Aussi inspiré en bons mots que son collègue français, le prési...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois