Quand le métro danois se met au diapason

Le métro de Copenhague semble disposer d'une acoustique particulièrement intéressante. Le Copenhagen Phil s'y est même produit entre deux arrêts. C'est dire...

15 mai 2014, 17:51
L'acoustique de l'intérieur du métro de Copenhague a même fait écho au Copenhagen Phil entre deux arrêts.

Question musique, les Danois sont surtout connus pour leurs scènes jazz, rock et pop. Témoin le 53e Roskilde festival, l'un des plus importants de l'Europe du nord. Il accueillera entre les 29 juin et le 6 juillet rien moins que les Rolling Stones, les Arctic Monkeys, Damon Albarn, Drake ou autres Stevie Wonder. Excusez du peu!

Sur le plan de la musique folklorique, les Danois ont largement influencé leurs voisins de Norvège et Suède, étant donné qu'entre 1307 et 1814 le Danemark a longtemps régné sur une majeure partie, voire épisodiquement sur l'ensemble de la scandinavie.

Il y a en revanche peu de compositeurs classiques, dont le Danemark puisse se targuer. On compte notamment Dietrich Bustehude, Carl Nielsen Fredrich Kuhlau ou Niels Wilhelm Gade. Mais cela n'empêche pas les Danois de jouer la musique classique. Parfois dans des lieux parfaitement incongrus.

La preuve cette flash mob organisée en avril 2012 - oui oui cela fait déjà deux ans! - par le Compenhagen Phil dans le métro de la capitale danoise. Le temps d'un trajet entre deux arrêts, les passagers ont été emportés au son de Peer Gynt de Griegs. Le tout a été enregistré par la radio classique danoise radioklassik.dk, qui appréciait particulièrement l'acoustique de l'intérieur de la rame.

A quand de pareilles productions dans les transports publics de Genève, Lausanne, Sion ou Neuchâtel?