Réservé aux abonnés

PubliBike s’offre un lifting de printemps

Délaissé depuis deux ans, le réseau de vélos en libre-service s’offre une seconde jeunesse. «Le Nouvelliste» l’a testé.

22 mars 2018, 00:01
Sion, le 21 mars 2018



Publibike propose dans différents endroit la location de vélo et vélo électrique.

Christophe Clivaz (à gauche) et Bruno Rohner, directeur de Publibike



Sacha Bittel/Le Nouvelliste

Plus moderne, plus simple, plus technologique et plus électrique. Le réseau sédunois de vélos en libre-service PubliBike s’est offert une cure de jouvence. Lancé en 2010, le concept dispose désormais de 36 vélos dont 18 électriques. Ils sont répartis dans neuf stations, soit deux de plus qu’avant. Les nouvelles stations sont l’Hôpital du Valais et le sud de la gare.

«Après Lausanne et Lugano l’année passée, la capitale valaisanne est l’une des premières villes à tester le nouveau système de réservation avec un smartphone», souligne Bruno Rohner, directeur de PubliBike. Smartphone en main, nou...