"Mordu par une vipère, j'ai frôlé la mort"

Yves Brunelli est un spécialiste reconnu du monde des vipères. Une erreur a failli lui être fatale.
08 sept. 2015, 17:01
Yves Brunelli parcourt le Valais a la recherche de vipères depuis plusieurs années. Plusieurs morsures n'ont eu aucune conséquence fâcheuse. La huitième a failli être la dernière.

Le Sédunois Yves Brunelli a subi huit morsures de vipères aux cours de ses années de pérégrinations à la recherche de ses protégées. La huitième a failli lui être fatale. Connu comme un spécialiste des serpents et comme un de leur défenseur, il anime un blog sur sa passion des vipères.

Au mois d’août, suite à une morsure, il s’est retrouvé plusieurs jours aux soins intensifs de l’hôpital de Sion. «Pendant des années, j’ai subi des morsures, toutes relativement bénignes qui n’ont jamais nécessité une hospitalisation. Cette fois, par contre, j’ai frôlé la mort, parce que j’ai fait un choc anaphylactique, soit une réaction allergique très violente», raconte-t-il.

Perdu au fond de la vallée de Conches, l’herpétologue a eu la lucidité d’appeler le 144. Un hélicoptère l’a retrouvé et amené à l’hôpital. Un réflexe qui l’a sauvé. Mais c'était juste. A trois minutes près...

Retrouvez l'intégralité de cet article dans nos éditions papier et numériques de lundi.