Malgré la fermeture du tunnel du Grand-Saint-Bernard, l'ASTAG dresse un bilan 2017 positif

L’assemblée générale de l’Association suisse des transports routiers (ASTAG) s’est tenue samedi à Monthey. Son président Xavier Berthod se réjouit d'un "trend positif pour la branche".
11 mars 2018, 18:11
Xavier Berthod, président de l'ASTAG, estime que sa branche se porte bien.

L’assemblée générale de l’Association suisse des transports routiers (ASTAG) s’est tenue samedi à Monthey. L’occasion pour le président Xavier Berthod de dresser un bilan 2017 positif. Il évoque notamment le rapatriement des cours pratiques pour les apprentis sur Sion (ils s’effectuaient auparavant dans le canton de Neuchâtel) ainsi qu’un volume de travail important pour les membres. Petite tache noire tout de même: l’état des routes. «Notre réseau routier n’est pas digne d’un canton touristique comme le Valais. L’hiver rigoureux que nous avons vécu n’a rien arrangé.» Ainsi, il salue l’enveloppe spéciale annoncée la semaine dernière par le conseiller d’État Jacques Melly.

Enfin, dernier thème abordé: la fermeture du tunnel du Grand-Saint-Bernard. «Ce fut un automne pénible pour les transporteurs actifs sur l’Italie. Le détour par le Simplon était souvent compromis puisque le col fermait régulièrement en raison de la météo. C’est finalement l’économie valaisanne et romande qui en a souffert, car les produits manufacturés n’ont pas pu être distribués.» 
 

par Justin Grept