Réservé aux abonnés

L’obstination des pays européens à terminer la saison de foot n’est pas innocente

Ne soyons pas totalement naïfs! L’intérêt des fédérations à terminer les championnats en cours, même à huis clos, n’est pas que sportif. Les conséquences économiques des droits TV ne sont pas anecdotiques. D’ailleurs, les techniciens et les joueurs sont moins enthousiastes à l’idée d’enchaîner les matchs. La chronique de Christophe Spahr, responsable des sports au «Nouvelliste».

20 avr. 2020, 19:00
Christophe Spahr, responsable des sports au Nouvelliste.

Foot: l’imagination, en Europe, tranche avec la discrétion, en Suisse

Il est assez cocasse et déroutant de lire l’opiniâtreté et l’imagination des fédérations et des clubs, un peu partout en Europe, à esquisser des plans de sortie de cette crise sanitaire. Quand bien même il est désormais acquis qu’ils n’échapperont plus au huis clos, une option qu’ils écartaient voilà quelques semaines, ils refusent d’envisager de tirer la prise et de renoncer à cette saison. D...