Réservé aux abonnés

Les Valaisans d’ailleurs face au coronavirus: elle vit le calme au cœur de New York

Désormais, plus d’un tiers de la population mondiale est appelée à rester chez elle. Parmi ces personnes, des Valaisans expatriés nous livrent leur vécu et leur regard sur ce qui se passe dans leur pays d’adoption. Nouvelle étape: New York.

27 mars 2020, 17:22 / Màj. le 28 mars 2020 à 10:00
Nadia Battaglia vit à New York depuis fin 2018.

D’habitude frénétique et bouillonnante de vie, New York apparaît calme et presque silencieuse. «En principe, c’est une véritable fourmilière qui ne s’arrête jamais de bouger mais aujourd’hui cela ressemble à un dimanche en Suisse», sourit Nadia Battaglia, malgré les circonstances. La Sédunoise, établie dans la Grosse Pomme depuis décembre 2018, n’avait bien évidemment jamais connu cela avant la crise sanitaire du coronavirus.

 

A l’heure de point...