Les Sédunois n'ont rien pu faire face à une formation zurichoise bien plus complète

Le HC Sion s'est incliné jeudi soir à l'Ancien-Stand contre le HC Winterthour (2-7).

03 avr. 2015, 06:35
Les Sédunois, à la conquête du titre de champion suisse de première ligue.

22h06 - Fin de la partie

C'est terminé à l'Ancien-Stand. Le HC Sion s'incline 2-7 devant Winterthour. La formation d'Olivier Ecoeur devra désormais se concentrer sur son duel face à Wiki-Münsingen, lequel sera certainement déterminant pour désigner le finaliste face aux Zurichois, qui même s'ils ne sont mathématiquement pas encore qualifiés pour la grande finale prévue le samedi 11 avril prochain, sont bel et bien supérieurs aux champions des groupes romand et du Centre.

21h49 - Soirée portes ouvertes

Sion prend l'eau de toutes parts. C'est désormais 7-1 en faveur de Winterthour du côté de l'Ancien-Stand. Olivier Ecoeur décide de changer son gardien. Kuonen cède ainsi sa place au jeune Simon Baechler, classe 1997.

21h18 - Fin du deuxième tiers

Les théories et autres tendances sont désormais confirmées: le HC Winterthour est bel et bien l'équipe à battre, à abattre même, dans ces finales suisses. Au vu des deux premiers tiers, on ne voit vraiment pas qui d'autre pourrait remporter le titre de champion de Suisse de première ligue samedi 11 avril prochain. Rapides, techniques, volontaires, disciplinés et surtout, très inspirés devant le but adverse: oui, les Zurichois forment une équipe complète. Le HC Sion devra certainement se contenter d'une bataille avec Wiki-Münsingen, histoire de savoir qui des Valaisans ou des Bernois affronteront les Zurichois lors de la grande finale. Lors de cette finale, qui se disputera sur un match, tout sera toutefois possible... On connaît l'amour du FC Sion pour les finales... le HC Sion pourrait bien s'en inspirer pourquoi pas se métamorphoser l'espace de trois périodes...

 

21h12 - record de spectateurs de la saison battu à l'Ancien-Stand

1148 spectateurs assistent à cette première partie du HC Sion à domicile dans ces finales suisses. Le dernier record de la saison qui était de 789 est donc battu.

20h30 - Fin du premier tiers

Au terme des vingt minutes initiales, le HC Sion est mené 0-2 sur sa glace. Un score qui reflète parfaitement la domination zurichoise. Si Kuonen, alerté à plus d'une reprise, a été battu à deux reprises, son vis-à-vis a lui passé une première période plus tranquille. Si Guex a bien tenté de porter le danger devant la cage de Wintherthour, ses camarades n'ont eux jamais été en mesure de l'imiter. Même en supériorité numérique, les Sédunois n'ont pas réussi à inquiéter le gardien Oehninger, lequel défend les couleurs de Winterthour depuis la saison ... 2002/2003. Si Sion entend inquiéter son adversaire, il devra changer de tactique. Le plan appliqué face à Münsingen mardi soir ( défense solide puis procéder en contre-attaques) ne marchera pas ce soir face à une équipe qui patine très vite et qui se montre bien plus habile techniquement que les Bernois.

 

Todeschini aussi sédunois

Ancien joueur de Red Ice, mais qui a disputé la saison avec Forward Morges, le gardien Todeschini sera lui aussi sédunois la saison prochaine. Voilà donc le 2e renfort acquis côté valaisan.

Rémy Rimann sera sédunois

C'est désormais officiel: que le HC Sion évolue en 1re ligue ou en LNB la saison prochaine, il comptera dans ses rangs Rémy Rimann, ancien joueur d'Ajoie mais surtout de Red Ice. "C'est fait, il a signé" confirme le président Gérald Bressoud.

 

19 h 45 - Bonsoir à toutes et à tous !
Bienvenu pour ce direct entre le HC Sion et le HC Winterthour. Après leur victoire face à Wiki-Münsingen mardi soir à la PostFinance Arena de Berne (5-4 après les tirs au but), les Sédunois retrouvent leur patinoire de l’Ancien-Stand pour y affronter des Zurichois donnés comme favoris pour décrocher le titre national. Gare toutefois à des Valaisans qui se sont retrouvés au pied du mur à maintes reprises lors des play-offs et que plus rien ne semble retenir.
Cette partie mettra aussi aux prises les deux formations de 1re ligue qui ont déposé leur demande de promotion en LNB auprès de la Ligue.
A la fin de chaque tiers, retrouvez sur cette page les principales occasions des deux formations.

Retrouvez l'intégralité de ce sujet dans nos éditions payantes du vendredi 3 avril 2015.