Réservé aux abonnés

Les prêtres valaisans interdits de constituante

L’évêque de Sion a invité les prêtres du canton à ne pas prendre part à l’élection pour la constituante. La politique, l'Eglise veut bien s’en mêler, mais pas dans le cadre d’élections. Explications.

22 mai 2018, 18:00
Monseigneur Jean-Marie Lovey s'est toujours dit proche de la politique et pourtant les serviteurs du diocèse sont invités à ne pas tenter l'élection à la constituante.

C’était l’argument qui résumait l’exercice de la constituante en une seule phrase durant la campagne de votation: «Même l’évêque de Sion pourra être candidat».

Eh bien non! Jean-Marie Lovey ne compte pas postuler à l’élection de novembre qui élira 130 constituants pour réécrire le texte fondateur valaisan. Et aucun autre homme d’Eglise valaisan ne le fera. En effet, l’évêché vient d’envoyer une circulaire à tous les pr&eci...