Réservé aux abonnés

Les hélicos de la colère

Certains riverains de l'aéroport s'insurgent contre les horaires des hélicoptères de sulfatage qui décollent dès l'aube.

15 juil. 2011, 05:03

"On en a marre! On reçoit des plaintes de tous les côtés. De nos membres, mais aussi de personnes étrangères à l'association. Cette situation ne peut plus durer." Jean-Paul Schroeter est un président pour le moins remonté. Son association qui regroupe les riverains de l'aéroport de Sion (l'Aras) a décidé de partir en guerre contre les décollages matinaux et "sauvages" des hélicoptères de sulfatage: "Comme ils ne peuvent pas quitter la base de Sion avant 7 heures le matin, r...