Réservé aux abonnés

Les gardes s’affairent avant la mise en eau

Les gardiens du bisse perpétuent chaque année une tradition centenaire.

13 juin 2016, 00:50

Voilà une tradition qui remonterait à 1903. Rien que ça. Depuis 113 ans, des représentants de la Ville de Sion, quelques employés de l’ESR et les autorités d’Ayent parcourent le bisse de Sion avec les gardes du bisse en ouverture de saison. Le but? Relever les travaux à entreprendre avant la mise en eau prévue pour mi-juillet. «Le bisse de Sion traverse toute la commune d’Ayent en largeur, mais il appartient à la capitale qui l’avait construit pour augmenter le débit de la Sionne», souligne Marco Aymon, président d’Ayent. Cette eau permet ensuit d’irriguer et d’alimenter les autres bisses en a...