Les députés disent oui aux 385 millions en faveur de l'Hôpital du Valais

Le Grand Conseil a accepté de cautionner les travaux prévus dans différents hôpitaux valaisans pour un montant total de 385 millions. Seul le PS du Haut-Valais, celui de la conseillère d'Etat en charge de ce dossier, a dit non.

10 mai 2016, 11:14
L'hôpital de Sion va être agrandi.

Le Grand Conseil a accepté mardi, par 118 voix contre 4, de cautionner l’Hôpital du Valais pour un montant de 385 millions de francs. Cette somme servira à financer des investissements dans différents hôpitaux du canton. 100 millions seront engagés dans le Haut et 285 millions dans le Valais romand.

Aucune construction de nouveaux hôpitaux n’est prévue. Les établissements existants seront transformés. Ceux de Sion et de Brigue seront agrandis.

Le PS du Haut dit non

Le seul parti à refuser le projet proposé est le PS du Haut, celui de la conseillère d’Etat en charge de ce dossier, Esther Waeber-Kalbermatten.

La députée socialiste Doris Schmidhalter-Näfen a indiqué que son parti soutient la concentration des activités hospitalières dans le Haut, mais demande la construction d’un nouvel hôpital haut-valaisan, ce qui aurait, selon elle, des avantages financiers, ainsi qu’au niveau de la qualité de soin, du confort pour les patients et le personnel.

Le PS du Haut se retrouve totalement isolé dans ce choix. Même les autres députés de l'Alliance de gauche ne l'ont pas suivi sur cette voie.