Réservé aux abonnés

Le vendredi de tous les superlatifs

Johan Nikles, Antoine Bellier et Tamara Arnold ont époustouflé les observateurs.

02 sept. 2016, 23:26
/ Màj. le 03 sept. 2016 à 00:01

Personne n’aurait misé le moindre kopeck – ni le moindre peso – sur Johan Nikles dans son duel face à Lipovsek Puches, 281e à l’ATP et tête de série numéro 1.

Le Genevois de 19 ans, 841e mondial, l’a pourtant fait. Sensation à Valère! Il a éliminé sans bavure le terrien argentin, au terme d’un duel passionnant. «Je vais vraiment commencer à croire que ce tournoi de Sion me porte bonheur, savourait le sociétaire de notre équipe nationale de Coupe Davis. Demi-finaliste il y a deux ans, demi-finaliste cette année: le Valais me réussit au-delà de toutes espérances. Je regrette presque de...