Réservé aux abonnés

Le retour aux urgences des bonnes vieilles fractures

Contrairement aux pistes gelées de l'hiver dernier, la neige abondante de ce début de saison réduit les risques d'accidents graves.

13 janv. 2012, 00:01
data_art_603471

Alors que lors de précédentes saisons, le manque de neige avait induit une augmentation de blessures à la tête et à l'abdomen chez les skieurs victimes d'accident, cette année, avec l'abondance d'or blanc, les bonnes vieilles fractures sont de retour au hit-parade des urgences valaisannes.

"Nous avons eu pas mal de blessés à ski cette année, mais mis à part pendant la période de beau temps à Noël, nous n'avons pas enregistré une explosion du nombre de cas. Mais nous ne sommes qu'en début de saison" , indiquent les urgences de l'hôpital de Sion. Mais surtout, "avec l'état actuel des pistes, ...